Fin de chantier, ou presque

Bon ben voilà, nous arrivons presque au terme de ce chantier. Le résultat est vraiment très satisfaisant, pour le bonheur de toute la famille. J’en profite encore pour remercier toutes les bonnes mains bénévoles, avec mention spéciale décernée à Paul, qui ont participé à la réalisation de ce projet.


01-G0020484.jpgDSCN0269

Quelques photos vues du ciel, merci à celui qui se reconnaîtra.

03 G0030503 02 G0020468 04 G003055101-G0020484.jpg

Et des photos by night

DSCN0255DSCN0253.jpg 05-G0040618.jpg

Reste à faire quelques aménagements de terrassement : enrochement et remise des terres.

 

 

Pose des lames de terrasse

Bonjour, le chantier se poursuit par la pose des lames de terrasse en bois composite : modèle Xtrem de Terranova : http://fr.terranova-decking.com/lames-terrasse-composite-terranova-xtrem.html

Nous avons fait ce choix car tout en gardant une apparence de bois ces lames ne nécessitent aucun entretien par rapport au bois naturel.

DSCN0210DSCN0212DSCN0214

L’histoire de compliquer la tâche, nous avons encastré des spots LED avec couleurs changeantes.

Pose des lambourdes

Après avoir profité de la piscine tout l’été et après la trêve hivernale, il est l’heure de reprendre les travaux. Profitant du soleil printanier (les années se suivent mais ne se ressemblent pas), nous nous attaquons à la plage (voir plan).

Le plan

Dans un premier temps, j’ai fait appel à un carreleur pour la pose des margelles, ensuite j’ai loué une mini-pelle avec une tarière hydraulique pour réaliser des pieux (piscine semi enterrée, sol non stabilisé) afin de recevoir une ossature bois qui sera recouverte par la suite de lames de terrasse en bois composite.

 

La mini-pelle avec tarière hydraulique

La mini-pelle avec tarière hydraulique, pas facile à manier pour un novice.

 

Les pieux

Les pieux, semelle en béton, tube PVC rempli de béton avec 3 fers ronds dedans.

 

Les pieux

Les pieux, en partie supérieure, une plaque métallique scellée pour fixer les lambourdes

 

Les lambourdes

Les lambourdes posées en totalité

 

Les lambourdes

Les lambourdes assemblées avec 300 vis environs.

 

Les lambourdes

Autre vue des lambourdes posées

 

Fin de la première partie

Fin de la première partie, réalisée à 2 en 2,5 jours.

Les aléas du chantier :
1- la voiture avec la remorque chargée de 860 kg de gravier s’est enlisée dans le terrain, obligé de décharger à la pelle et à la brouette : ça fait les muscles !
2- je craignais en creusant avec la tarière de tomber sur une canalisation de la piscine. Heureusement, cela n’a pas été le cas, mais par contre, j’ai cassé la canalisation des pluviales, réparée avec 2 manchons !

"Touché Coulé" sur la canalisation des pluviales

« Touché Coulé » sur la canalisation des pluviales

Pose de l’isolant et du tapis de sol

Profitant d’un rayon de soleil et avant le passage du poseur de liner, prévu le lendemain, avec mon ami Fred, nous avons installé l’isolant sur les parois. Cela nous a pris la matinée. Ensuite, nous avons collé le feutre au sol. Avec la forme arrondie et le pan coupé à 45°, cela nous a demandé beaucoup de découpes. Mais à 20h, nous avions fini. Ça tombe bien, le poseur vient d’appeler pour avancer le rendez-vous à 10h au lieu de 16h.

L'isoplanIsoplan et feutrine installés

Préparation pour pose liner

Bonjour,
Le poseur du liner m’avait donné rendez-vous, il y a plus d’un mois et demi, pour le lundi 27 mai. J’avoue, j’étais inquiet vu les conditions météo de ce printemps. Coup de chance, il devrait faire beau lundi, donc le rendez-vous est maintenu. J’ai 3 jours pour tout préparer : pompage, nettoyage, pose de l’isoplan et de la feutrine. Pour assurer le coup, j’ai donc pris mes dispositions. J’ai donc monté une bâche (ce n’est pas marqué dans la notice !). J’ai bien fait, car il a ENCORE plu aujourd’hui, mais cela m’a évité de pomper une nouvelle fois.

Demain, grosse journée en prévision.

Intempéries toujours

Quelques nouvelles du chantier. Malgré un temps exécrable de ce mois de mai, les travaux ont lentement continué.
Le local technique est maintenant raccordé au réseau électrique. 50 m de câble en passant par les combles et tranchée ont été tirés depuis le tableau électrique de la maison. Il a fallu mettre un câble 3G10 (3 conducteurs de 10 mm²).
Le filtre à sable est rempli et prêt à fonctionner.
Une clôture (provisoire) a été installée pour la sécurité de notre fils. Pour être en conformité, nous nous sommes équipés d’une alarme piscine. Le tout sera remplacé par une clôture plus esthétique et homologuée lorsque les plages seront faites (l’année prochaine).

J’attends maintenant le beau temps, pour pomper les 24 cm d’eau et nettoyer le fond en vu de la pose de la feutrine et de l’isolant avant la mise en place du liner, planifiée pour le 27 mai prochain.

Pan coupé, remblaiement et chaînage support des margelles

Un aperçu sur les travaux réalisés ces derniers jours.
– suite et fin du pan coupé à 45 ° entre le radier et les parois. Quel boulot ! Un grand merci à Paul.
– mise en place du drain périphérique + tranchée d’évacuation. Trop plein du skimmer raccordé au drain. Le tout réalisé par l’entreprise DDTP.
– réalisation du chainage haut pour support des margelles. Merci également à Jacques et Fabrice pour leur aide.
– remise des terres, excellent boulot du pelliste de DDTP.

Reste à faire à court terme :
– ragréage pour finir et aplanir le fond
– pose du tapis de sol et de l’isolant sur les parois
– pose du liner et remplissage, prévu pour le 27 mai
– pose des margelles et semer du gazon

Raccordements hydrauliques 2

Vu que sur la première version j’avais des fuites quasiment à tous les raccords, j’ai donc tout racheté et tout refait, avec l’aide de mon père. Aussi, j’ai acheté de la colle bleue, qui sert pour le PVC souple et PVC rigide. Cette colle me semble nettement meilleure que celle qui a été livrée par Waterair.
Les tests avec la pression du réseau se révèlent bon. J’ai adapté le tuyau d’arrosage sur le refoulement et lorsque l’eau est remontée au skimmer, j’ai fermé le circuit avec un bouchon d’hivernage fortement bloqué avec bout de bois et serre-joints. Pas de fuite, OUF
Enfin, j’ai calfeutré entre les tuyaux / câbles électriques et gaines avec de la mousse expansive. Le but, éviter d’avoir de l’eau d’infiltration qui arrivent par les gaines dans le local technique vu que ce dernier est plus bas.

Prochaine étape : finalisation du pan coupé à 45° et chainage pour support des margelles. Le terrassier doit venir remblayer ce lundi.

Pose du liner programmée pour le 27 mai 10h. Le week-end avant, il faudra mettre la feutrine au sol et l’isolant sur les parois. En espérant que le temps soit de la partie